Le nouveau design de Twitter

Le nouveau design de Twitter

Des utilisateurs se plaignant de fatigue oculaire après le changement de contraste de certains éléments d’interface du réseau social obligent Twitter à revoir sa copie.

Le nouveau design déployé par Twitter la semaine dernière ne convient pas à tout le monde. Car outre l’adoption de la nouvelle police de caractères Chirp, le réseau social avait choisi de modifier certains éléments d’interface en accentuant notamment le contraste des boutons dans l’optique d’améliorer leur visibilité.

Malheureusement pour les designers de la plate-forme, les réactions n’ont pas tardé. Des utilisateurs se sont plaints de fatigue oculaire et autres migraines après la mise en place de cette nouvelle interface, obligeant Twitter à revoir sa copie.

En attendant, si Twitter propose dans ses paramètres d’Accessibilité une option pour augmenter le contraste des couleurs, le mieux serait peut-être de laisser plus de liberté aux utilisateurs en leur offrant la possibilité d’ajuster manuellement ce genre de réglage en fonction de leurs besoins.

 

Twitter veut attirer votre attention sur les tweets contenant des fake news

La désinformation est un véritable fléau pour les réseaux sociaux, qui essayent de contrôler ce phénomène tant bien que mal. Pour Twitter, cette lutte passe notamment par des étiquettes qui permettent de signaler lorsqu’un tweet publié sur la plateforme contient des informations erronées ou trompeuses.

Mis en place l’année dernière, ce système tend désormais à évoluer. Pour le rendre plus performant, Twitter travaille notamment sur un nouveau design qui passera moins inaperçu aux yeux des utilisateurs. Dans cette nouvelle version, les tweets qualifiés de « trompeurs » seront marqués sur un fond rouge, et seront toujours accompagnés d’une mention indiquant qu’ils ne peuvent être ni commentés, ni partagés, ni likés. Les tweets contenant des informations erronées moins graves seront, quant à eux, marqués en orange. Twitter a précisé que dans les deux cas, il sera possible de cliquer sur les étiquettes afin de trouver des informations vérifiées sur les sujets mentionnés.

 

Un problème de contraste

Mais rapidement, les critiques ont fusé de partout. Certains utilisateurs indiquaient même que ce nouveau design leur causait des maux de tête. Citée par TechCrunch, Alex Haagaard, spécialiste en design, explique : « Lorsque la mise à jour a été lancée, j’ai immédiatement ressenti une douleur dans les yeux et, en une demi-heure environ, j’avais une céphalée de tension. J’ai beaucoup de douleur chronique et je ne peux pas m’exposer délibérément à quelque chose qui va exacerber mes niveaux de douleur, car cela a alors des effets en cascade. »

Finalement, le 13 aout, des changements ont été apportés. « Nous modifions le contraste de tous les boutons pour les rendre plus agréables pour les yeux, car vous nous avez dit que le nouveau look est inconfortable pour les personnes sensibles. Nous écoutons et itérons », peut-on lire sur une publication de Twitter.

Outre cela, Twitter indique également qu’il a observé des bugs d’affichage ainsi que des bugs liés à la nouvelle police de caractères sur Windows.

« […] les commentaires des personnes handicapées ont été sollicités tout au long du processus, dès le début. Cependant, les gens ont des préférences et des besoins différents et nous continuerons à suivre les commentaires et à affiner l’expérience. Nous réalisons que nous pourrions obtenir plus de commentaires à l’avenir et nous travaillerons pour le faire », admet également la plateforme de microblogging dans une déclaration relayée par TechCrunch.

 

Un changement minime ? Pas vraiment

Ces changements peuvent paraître anecdotiques et pourtant… Lors d’un test effectué avec le label de désinformation en rose, Twitter a constaté que les utilisateurs avaient davantage cliqué sur les liens « en savoir plus » pour trouver des informations vérifiées. Toutefois, il a également été constaté que les usagers avaient beaucoup plus mentionné les contenus erronés eux-mêmes, favorisant ainsi leur propagation.

Interrogé par nos confrères de TechCrunch, un porte-parole de Twitter a confirmé que l’oiseau bleu avait déjà mené de nombreux tests avec des variantes de texte, de couleurs et de symboles. De cela, en est ressorti le fait que les étiquettes de désinformation se devaient d’être plus visibles pour se distinguer.

Reste à savoir si ce nouveau design permettra de lutter plus efficacement contre la désinformation, ou si des ajustements sont encore à prévoir. C’est justement pour trouver la réponse à cette question que Twitter mène actuellement une phase de test auprès d’un petit panel d’utilisateurs. Si les résultats sont concluants, alors il est fort probable que ce nouveau design devienne une norme pour les étiquettes signalant des fake news.

Les objectifs UX de Twitter

Cette nouvelle version répond à plusieurs problématiques. Tout d’abord, celle de contenter ses utilisateurs : le réseau social liste les points forts de la nouvelle interface.

  • Visibilité des données en temps réel : Twitter insiste sur l’intérêt de l’onglet Explorer, sur l’affichage systématique des tendances et sur les éléments de contexte, proposés régulièrement pour mieux comprendre certains tweets.
  • Accès facilité : les éléments principaux du menu (onglets) sont toujours visibles, pour faciliter l’accès aux messages, au profil, aux signets…
  • Multi-compte : vous pouvez vous connecter facilement à plusieurs comptes simultanément depuis la navigation latérale. Pratique pour passer de votre compte perso à votre compte pro en deux clics !
  • Thèmes Twitter : vous pouvez choisir d’activer la version Noir (dark mode) ou Bleu foncé depuis les paramètres ; vous pouvez également changer la couleur de Twitter et privilégier le jaune, le rose, le violet, l’orange ou le vert au bleu Twitter.

 

Accéder à la nouvelle version de Twitter

La nouvelle version de Twitter est en cours de déploiement. Si elle n’est pas activée automatiquement, regardez à droite de l’interface : un bouton permet (sur la plupart des comptes) d’activer dès maintenant le nouveau look de Twitter !

 

Edthan