Hopium, voiture à hydrogène du futur

Hopium, voiture à hydrogène du futur

La très jeune startup française de la voiture à hydrogène a vendu les 1.000 premières unités de l’Alpha Zéro, son premier modèle qu’il commercialisera en 2025. Hopium qui veut devenir le Tesla de la voiture à hydrogène sécurise ainsi 120 millions d’euros de chiffre d’affaires à cet horizon, et espère atteindre le milliard cinq ans plus tard. Premier succès pour Hopium !

La jeune marque automobile française spécialisée dans l’hydrogène a annoncé la vente de la totalité des 1.000 précommandes disponibles de sa Machina Alpha Zéro. Ce premier modèle avait été présenté le 17 juin dernier à Paris par Olivier Lombard, PDG et fondateur d’Hopium. Il avait ouvert un carnet de précommandes de 1.000 exemplaires numérotés au prix de 120.000 euros pièce, avec un acompte de 410 euros l’unité.

Vendu au prix de 120.000 euros, ce véhicule d’une puissance de 500 chevaux pour une autonomie de 1000 kilomètres doit maintenant passer la prochaine étape, à savoir celle de la production en série. Si ce défi est réussi, Hopium table sur un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros à l’horizon 2025. Le constructeur fondé en 2019 cible par ailleurs le milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2030.

 

A propos d’Hopium

Fondée par Olivier Lombard, le plus jeune vainqueur des 24h du Mans, Hopium est un constructeur de véhicules haut de gamme à hydrogène qui concrétise l’aboutissement de son expérience acquise sur les circuits de course automobile. Olivier Lombard, qui porte la culture automobile en héritage, a piloté pendant 7 ans des voitures de course propulsées à l’hydrogène, faisant de lui le coureur le plus expérimenté au monde dans le domaine. Laboratoire à ciel ouvert, la course a permis à Olivier Lombard et son équipe de réfléchir sur de nouvelles solutions de mobilité afin de répondre aux défis environnementaux contemporains.

Alors que le secteur du transport est responsable à lui seul de 20% des émissions de gaz à effet de serre, l’entreprise se positionne comme étant un acteur du changement climatique. Hopium réunit une équipe d’experts, des partenaires de premier plan, à la pointe de l’innovation dans les secteurs des piles à combustible hydrogène, de la technologie et de l’ingénierie automobile.

Hopium (FR0014000U63 – MLHPI) est cotée sur Euronext Access+ et est éligible au PEA-PME.

 

Hopium annonce ses premiers chiffres de commandes pour sa berline hydrogène

1000, c’est le nombre de commandes enregistrées par Hopium pour sa première création hydrogène, l’Hopium Machina. L’annonce a été faite ce mardi 28 septembre par l’intermédiaire d’un communiqué de presse. Elle fait suite à l’ouverture de ces pré-commandes en juin dernier. Ces 1000 exemplaires, d’une valeur unitaire de 120 000€, seront numérotés. La livraison doit avoir lieu à l’horizon 2025. En plus de ce chiffre, hautement symbolique pour la suite du projet, Olivier Lombard, le fondateur d’Hopium s’est exprimé :

Je souhaite aux futurs utilisateurs de l’Hopium Machina, la bienvenue au sein de notre communauté… En réservant leur modèle les premiers, ils ont témoigné à la fois leur adhésion à notre projet et leur engouement pour la technologie hydrogène, la source d’énergie de l’avenir.

L’hydrogène, une solution pérenne pour Hopium

« Pour moi, l’électrique est une technologie de transition. Alors que l’hydrogène est une solution d’avenir pérenne », assure Olivier Lombard. « Hopium veut ouvrir la voie en matière de mobilité et démocratiser par la suite cette technologie qui permet d’avoir de super performances », assure-t-il.

Sa GT 4 places, dessinée par Felix Godard un ancien de chez Tesla et Porsche, délivre 500 ch et serait capable de parcourir 1 000 km. Le plein d’hydrogène ne réclamerait pas plus de 3 min. À condition de trouver une pompe ! À ce jour, elles se font encore très rares avec une trentaine d’installations (seulement !) sur le territoire national.

Techniquement parlant, toute l’architecture et le design de la Machina sont « made in »  Hopium, précise le jeune fondateur qui n’est autre qu’un membre de la famille propriétaire du Moulin Rouge.

Au 1er trimestre 2022, la marque ouvrira un nouveau chapitre de son histoire. Pour l’heure, les équipes s’attèlent à l’évaluation et le perfectionnement du 1er prototype qui a déjà atteint les 200 km/h sur l’autodrome de Linas-Montlhéry (91). « Des performances qui frisent avec celles promises par l’Hopium Machina dans sa version définitive », assure le jeune constructeur.

 

Actualités Économie Technologies